Psychomotricien.ne

En bref

Le·a psychomotricien·ne est un·e professionnel·le de la santé qui s'occupe du développement et du traitement des fonctions psychomotrices.
Classification

En détail

Le·a psychomotricien·ne est un·e professionnel·le de la santé qui s'occupe du développement et du traitement des fonctions psychomotrices. Il·elle travaille avec des enfants, des adolescents et des adultes souffrant de troubles du développement, de troubles de la motricité, de troubles du comportement et de troubles psycho-émotionnels.

Les principales missions du·de la psychomotricien·ne sont :

  • Évaluer les fonctions psychomotrices des patients à l'aide de tests standardisés et d'observations cliniques
  • Mettre en place un plan de soins individualisé en fonction des besoins et des objectifs de chaque patient·e
  • Favoriser le développement de la motricité, de la coordination et de la conscience corporelle
  • Améliorer les capacités cognitives, sociales et affectives des patients
  • Travailler en étroite collaboration avec les familles, les enseignants et les autres professionnels de la santé impliqué·e·s dans le traitement du·de la patient·e

Pour exercer ce métier, il est nécessaire d'avoir une formation de niveau Bac+5 en psychomotricité, obtenue dans une école reconnue. Il est également important d'avoir des compétences en communication, en observation clinique, en évaluation et en rédaction de bilans.

Le·a psychomotricien·ne travaille souvent en équipe avec d'autres professionnels de la santé, tels que des médecins, des psychologues et des kinésithérapeutes, pour offrir un traitement complet et intégré aux patients.

Le travail du·de la psychomotricien·ne peut se dérouler dans des centres de soins, des hôpitaux, des centres de réadaptation, des écoles, des centres de loisirs, des centres de jour et des cabinets libéraux. Les horaires de travail peuvent varier en fonction de l'emplacement et de la structure dans laquelle il·elle travaille.

Le métier de psychomotricien·ne est passionnant et gratifiant, car il permet de faire une différence positive dans la vie des patients et de les aider à atteindre leur plein potentiel. Les psychomotriciens·nes peuvent également continuer à se développer professionnellement en suivant des formations continues et en se spécialisant dans des domaines tels que la neuropsychomotricité ou la psychomotricité de l'enfant.

Explorez les offres d’emploi en lien avec la fiche “Psychomotricien.ne”